Donner sa langue au chat !

Donner sa langue au chat 

 

L’expression donner sa langue au chat semble venir d’un mélange de plusieurs citations.

Au début du 19ème siècle on disait « jeter sa langue aux chiens ». Une origine qui trouverait son nom chez Madame de Sévigné spécialiste à l’époque des échanges épistolaires.

Au milieu du 19ème siècle on est passé de « jeter sa langue aux chiens » à « donner sa langue au chat ».

Georges Planelles narre l’histoire de cette création linguistique dans son livre Les 1001 expressions préférées des Français et explique comment ce changement a pu intervenir en citant George Sand qui écrivait :

« mettre quelque chose dans l’oreille du chat » c’était lui confier quelque chose qui devait rester secret. Plus attentif et à même d’écouter les secrets de ses maîtres, le chat était ainsi représenté comme le gardien des secrets et par définition, comme l’animal au silence d’or, qui sait tout.

Ce qui peut expliquer le mélange des deux expressions.

Une autre explication : L’expression « donner sa langue au chat »  doit être comparée à l’expression «donner sa part au chat».

Elle signifie, l’abandonner, la laisser. C’est une expression bourguignonne qui signifie le renoncement. C’est comme la part de viande ou de nourriture que l’on ne veut plus et donc, que l’on donne au chat.

Quant à la « langue » au lieu de la « part », elle vient certainement du fait que lorsque, par exemple on nous fait deviner quelque chose, nous devons nous servir de notre langue pour répondre; or si nous ne pouvons pas ou ne voulons pas répondre, nous l’abandonnons au chat.

Dans l’imaginaire, nous pouvons penser que donner sa langue au chat nous permet de donner la parole au chat afin qu’il nous donne la solution que lui seul connait.

Partagez :