Voyager avec son chat

Les chats sont connus pour être très territoriaux. De nombreux propriétaires préfèrent donc les laisser à la maison lorsqu’ils sont en voyage. Sachez que vous pouvez parfaitement voyager avec votre chat mais qu’il faut respecter certains principes pour que cette nouvelle expérience se passe dans de bonnes conditions.

Voyager avec son chat

Tout d’abord, il est nécessaire que vous preniez rendez-vous chez votre vétérinaire afin de faire un bilan complet. Selon la destination visitée, il vous remettra son passeport européen pour animal de compagnie. Il effectuera également les vaccins obligatoires tel que celui contre la rage. Il est obligatoire, en France, dans les départements infestés par la rage, dans les campings et les centres de vacances. Pour l’étranger, un certificat de bonne santé est demandé, en plus de la vaccination. Vous devez également vous renseignez pour savoir si votre lieu de destination nécessite un traitement antiparasitaire. Ils peuvent être imposés aux chats dans certains pays comme en Australie, en Nouvelle-Zélande ou en Afrique du Sud. Il faut faire très attention aux délais en vigueur ainsi qu’aux molécules autorisées adaptées. Le cas échéant, votre vétérinaire pourra vous conseiller des médicaments pour le mal des transports afin de faciliter le voyage.

Ensuite, il vous faudra investir dans une cage ou un sac de transport (obligatoire pour l’avion). Ils peuvent s’acheter dans des magasins spécialisés ou chez votre vétérinaire. Si vous prenez l’avion, veillez à vous renseigner auprès de la compagnie aérienne car des normes spécifiques doivent être respectées (à titre d’exemples : la coque de la caisse doit être constituée de plastique dur ou de fibre de verre, le système de fermeture doit être centralisé, etc.). Les sacs, plus légers et moins volumineux, sont mieux adaptés pour les transports en commun. Dans les deux cas, commencez l’acclimatation en avance afin que votre chat ne soit pas trop stressé lors du départ et n’oubliez pas de disposer une serviette au fond de la caisse ou du sac pour éviter que votre chat soit souillé par ses déjections en cas de petit incident.

Une fois arrivé sur votre lieu de villégiature, restez prudent pendant les premiers jours d’adaptation. Le chat est de nature exploratrice, il aura donc tendance à partir rapidement en promenade afin de s’acclimater à son nouveau lieu de résidence. Redoublez d’attention et n’hésitez pas à accompagner votre animal car s’il se perd, cela pourrait avoir des conséquences tragiques. En effet, il n’aura pas eu le temps de déposer des phéromones pour marquer l’environnement et ne sera donc pas capable de retrouver son chemin.

Sources :
http://www.purina.fr/chats/vivre-avec-chat/voyager/voyager-avec-chat.aspx
http://wamiz.com/chats/guide/cage-pour-chat-voyager-en-toute-securite-2135.html
http://wamiz.com/chats/guide/les-vacances-avec-son-chat-0620.html

Partagez :